navigation

21 janvier 2013 : C’est aux coureurs de s’approprier le bracelet bleu 21 janvier, 2013

Posté par mpcc dans : INFO - NEWS , trackback

21 janvier 2013 : C'est aux coureurs de s'approprier le bracelet bleu dans INFO - NEWS bracelet-mpcc-150x112Roger LEGEAY « C’est aux coureurs de s’approprier ce bracelet bleu »

Pourquoi avoir créé ce bracelet ?

Roger Legeay : Quand on est fâché, on le dit. On le montre aussi. Et pour cela, un bracelet, c’est un excellent signe distinctif. Mais si certains patrons d’équipe sont en colère, on est bien conscient qu’ils ne sont pas les seuls. Ce bracelet, tout le monde peut avoir envie de le porter, mais d’abord les coureurs. C’est à eux de se l’approprier. Il vaut mieux que bien des discours ».

Le choix du bracelet, ce n’est pas anodin ?

Roger Legeay : Le bleu, c’est notre couleur depuis 2007, j’aime bien, c’est classieux. Le message inscrit dessus, c’est notre mot d’ordre, notre coup de gueule. J’espère que beaucoup de coureurs, jeunes et amateurs, s’identifieront à ce message comme Francis Mourey, dimanche dernier, qui a enfilé ce bracelet à son poignet avec son nouveau maillot de Champion de France de Cyclo-cross. Ses mots, au micro de Jean-René Godard, m’ont fait plaisir.

Plus il y aura de personne pour lutter contre le dopage, et mieux ce sera. Mais il n’est pas question pour nous d’opposer le bracelet bleu au bracelet jaune « Livestrong ». Bien-sûr on ne peut pas nier la référence, mais la lutte contre le cancer est une cause juste et louable. Pour moi, l’important, ce n’est pas la couleur ou l’objet, c’est d’une part le message et, d’autre part, ceux qui le portent.

Comment se procurer ce bracelet ?

Roger Legeay : La diffusion de ce bracelet va se faire progressivement. Nous avons fait fabriquer un premier tirage de 30 000 exemplaires. On en a distribué par centaines à toutes les équipes pros adhérentes du MPCC. Nous n’aurons surement pas les moyens logistiques pour répondre aux demandes individuelles, alors le plus simple, c’est de se regrouper pour nous adresser vos demandes. Expédier un seul bracelet, non ; mais un sachet de 100 bracelets, c’est surement possible. 

Francis Mourey : Le premier pro à porter ce bracelet

« C’est vrai que le dopage fait partie du cyclisme, fait partie du monde du sport. On parle beaucoup du dopage dans le vélo, car c’est un sport où l’on cherche le plus possible et il faut continuer dans ce sens-là pour éliminer les tricheurs. Et je suis très heureux de porter ce bracelet avec ce maillot tricolore ». (Propos recueillis par J-R. Godard (France-Télévisions, dimanche 13 janvier 2013 à Nommay.)

Roger LEGEAY « The riders have to embrace the blue wristband »bracelet-mpcc1-150x112 dans INFO - NEWS

 Why this wristband ?

Roger Legeay : When you’re angry, you say it. And you show it. And to show it, what’s better than a wristband? Some team managers are angry, but we know they are not the only ones. Anyone may want to wear this wristband, and first of all the riders. They have to embrace it. It overtakes long speeches.

A wristband is not a harmless choice ?

Roger Legeay : Blue is our color since 2007. I like it, it’s classy. What’s written on it is our motto, what we are shouting out. I hope that many riders, young riders or non-professionals, will rally it like Francis Mourey did last Sunday, when he wore the wristband with his new cyclo-cross French champion jersey. I really liked what he said in his interview with Jean-René Godard.

The most people fighting against doping, the better it is. But we don’t want to set our blue wristband against “Livestrong”’s yellow one. Obviously we can’t deny there is a reference, but the fight against cancer is a fair and worthy cause. I think that what matters is not the color or the object, but the philosophy and who’s wearing the wristband.

Where can we find the wristband ?

Roger Legeay : Its distribution is going to be progressive. We have already manufactured 30,000 wristbands. We have given hundreds to MPCC member teams. It will be hard for us to answer individual requests. The easiest thing to do is to gather for collective requests. We can’t send one wristband, but a 100-pack, we surely can.

Francis Mourey: first pro rider to wear the wristband

“It’s true, doping is part of cycling, of sport. We hear a lot about doping in cycling, because it’s a sport whit very strong regulation, and we have to keep going in order to eradicate cheating. And I’m glad to wear this wristband with my national champion jersey.” Words said to J-R. Godard (France Télévisions, Sunday January 13th, Nommay)

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

FOOT CAUX |
wwwfoot07 |
L'escalade |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AQUAROC 2008
| Union Vélocipèdique Limou...
| hdklyon