navigation

COMMUNIQUE DE PRESSE 30 Octobre 2012 30 octobre, 2012

Posté par mpcc dans : COMMUNIQUE DE PRESSE , ajouter un commentaire

COMMUNIQUE DE PRESSE 30 Octobre 2012 dans COMMUNIQUE DE PRESSE ca-suffit_orange_rvb1-150x114thats-enough_cyan_rvb2-150x114 dans COMMUNIQUE DE PRESSE                                                                 

 

 

                                                           COMMUNIQUE DE PRESSE

                                                            26 0ctobre 2012

Suite à toutes les révélations des dernières semaines et leurs conséquences, il est indispensable que les managers, les équipes et leurs sponsors prennent des décisions fortes et crédibles dans le cadre de la lutte antidopage, afin de donner une image intransigeante face à ce fléau.

En 1998, il a été proposé le 1er code éthique qui a été refusé par quelques équipes.

 14 ans plus tard rien n’a changé car certains managers ne voulaient pas que cela change.

 MPCC « MOUVEMENT POUR UN CYCLISME CREDIBLE », a été créé en 2007, car certaines équipes ne respectaient pas des règles élémentaires.

 Il a pour but d’instaurer des règles éthiques et de conduite applicables par les équipes WORLD TOUR, PRO CONTINENTALES et CONTINENTALES  basés sur le volontariat.

 En effet certaines dispositions évidentes pour certains, ne peuvent pas être intégrées dans un règlement international, comme :

-          Ne plus faire courir un coureur positif dès le résultat de la première analyse

-          Ne pas engager de coureur positif qui a eu une suspension de plus de 6 mois (hormis les cas liés à un défaut de localisation…) pendant les 2 ans suivant la suspension.

-          Ne pas  faire d’infiltration intra-articulaire de corticoïdes sans un arrêt de compétition de 8 jours.

-          D’effectuer des procédures internes dès le 1er cas positif dans l’équipe.

-          Pratiquer l’auto-suspension en cas de plusieurs cas positifs lors des 12 derniers mois.

-          Etc…

 Des propositions seront faites :

 A  l’AMA :

-          Pour l’augmentation des sanctions  dès la première infraction,

-          Pour le retour à une réglementation sur les corticoïdes.

-          Pour interdire aux athlètes suspendus plus de 6 mois de participer aux Championnats du Monde et aux Jeux Olympiques

 A L’UCI :

-          Pour reconnaître MPCC comme interlocuteur  dans le cadre de la lutte anti-dopage.

 Aux organisateurs :

-          Pour mettre en place un mécanisme afin de ne pas engager les équipes qui ne respectent pas les règles élémentaires d’éthique.

 Ce code de conduite MPCC, plus contraignant que les règles de l’AMA et de l’UCI, est un complément indispensable à tous les règlements internationaux.

 Le code de conduite MPCC a été respecté formellement depuis 2008 par les équipes MPCC.

Le mode de fonctionnement de MPCC est basé sur la confiance et la transparence. Le manager de l’équipe concernée par un coureur positif explique à toutes les équipes MPCC les décisions prises, qui doivent être en conformité avec les règles édictées.

 Au moment où le cyclisme est en réelle recherche de crédibilité, devant ses sponsors, devant la presse et devant le public, il est important que le plus grand nombre d’équipes montrent leur détermination à lutter contre le dopage, et à crédibiliser son image.

 MPCC a reçu le support formel de l’UCI, de l’AIOC et de la Société du Tour de France.

Les managers et les sponsors des équipes professionnelles ont le devoir et le pouvoir de dire non au dopage.

MPCC donne l’occasion à tous d’afficher clairement sa volonté de restaurer la confiance en adhérant sans réserve à notre mouvement.

Aidez nous…

 

www.mpcc.unblog.fr

 Onze équipes sont désormais membres de MPCC :

 

AG2R La Mondiale

ARGOS SHIMANO

BRETAGNE SCHULLER

COFIDIS

EUROPCAR

FRANCAISE DES JEUX

GARMIN BARRACUDA

IAM Cycling

LOTTO BELISOL

NETAPP

SOJASUN

 

Communiqué de Presse 2 Mars 2012

Posté par mpcc dans : COMMUNIQUE DE PRESSE , ajouter un commentaire

Communiqué de Presse

2 MARS 2012

 

Le Mouvement pour un Cyclisme Crédible (MPCC) s’est réuni à ROISSY (CDG)

 

MPCC enregistre l’adhésion de l’équipe australienne UCI Pro Team   « GREEN EDGE ».

 

Par ailleurs, le MPCC confirme l’application de son Code Ethique, plus strict que le Code Mondial anti-dopage, qui s’impose à tous, avec en particulier l’usage encadré des corticoïdes et le non engagement sur les épreuves de coureurs qui sont dans l’attente d’une décision disciplinaire pour dopage.

 

MPCC continuera en 2012 à vérifier par un expert indépendant la cortisolémie de ses coureurs.

 

Suites aux dernières décisions en matières de sanctions, MPCC va demander aux instances internationales d’étudier la possibilité de créer une structure supranationale pour juger en première instance le haut niveau, afin :

-         de remplacer les fédérations nationales qui n’appliquent pas les mêmes sanctions pour les mêmes faits

-         de mettre tous les sports au même niveau en termes de sanction pour une même faute

-         et d’accélérer les procédures.

 

 

 

A ce jour, sont membres du MPCC, les équipes suivantes :

 

-         AG2R La Mondiale

-         BRETAGNE SCHULLER

-         COFIDIS Le Crédit par téléphone

-         EUROPCAR

-         FRANCAISE DES JEUX –BIG MAT

-         GARMIN – BARRACUDA.

-         GREEN EDGE Cycling Team

-         PROJECT 1T4I

 

Communiqué de Presse 19 Octobre 2011 29 octobre, 2012

Posté par mpcc dans : COMMUNIQUE DE PRESSE , ajouter un commentaire

Communiqué de Presse

19 Octobre 2011

 

 

Le 17/10/2011,  le MPCC a tenu son assemblée générale annuelle.

 

Cette réunion a été l’occasion pour le Mouvement de réaliser le bilan des actions menées durant la saison :

-          Respect du règlement intérieur du MPCC

-          Réalisation de trois contrôles de cortisolémie : aux 4 jours de Dunkerque, au Dauphiné Libéré et à la fin de Tour de France 2011.

 

Un expert indépendant, le docteur Armand MEGRET, a constaté le respect intégral de ces règles par les coureurs des équipes concernées.

 

Par ailleurs, le MPCC a confirmé l’application de son Code Ethique, plus strict que le Code Mondial anti-dopage, qui s’impose à tous, avec en particulier l’usage encadré des corticoïdes. MPCC demandera aux instances d’ajouter la cortisolémie lors des prélèvements sanguins.

 

Comme le confirme les récentes publications internationales sur ce sujet particulier, (effet dopant et dangereux pour la santé en cas de cortisolémie effondrée), MPCC continuera en 2012 à vérifier par un expert indépendant la cortisolémie de ses coureurs.

 

Cette réunion a été également l’occasion pour le Mouvement d’élire son nouveau bureau :

 

-          Président : Roger LEGEAY

-          Vice-président : Iwan SPEKENBRINK

-          Trésorier : Vincent LAVENU

-          Secrétaire : Franck TRAJBER

-          Membres : Eric BOYER, Jean-René BERNAUDEAU, Emanuel HUBERT, Marc MADIOT, Jonathan VAUGHTERS.

 

 

A ce jour, sont membres du MPCC, les équipes suivantes :

 

-          AG2R La Mondiale

-          BRETAGNE SCHULLER

-          COFIDIS

-          EUROPCAR

-          FRANCAISE DES JEUX

-          GARMIN-CERVELO

-          SKIL-SHIMANO

 

COMMUNIQUE DE PRESSE du 10 MARS 2011 14 mars, 2011

Posté par mpcc dans : COMMUNIQUE DE PRESSE , ajouter un commentaire

Communiqué de Presse 

10 MARS 2011 

 

 

Le Mouvement pour un Cyclisme Crédible (MPCC) s’est réuni vendredi 4 mars 2011 à ROISSY Charles de Gaulle. 

 

Cette réunion a été l’occasion pour le MPCC de faire le point, en ce début de saison, sur son règlement intérieur et les propositions d’actions à mener en 2011. 

 

A la suite des dernières affaires de dopage INEXCUSABLES que le cyclisme a connu dernièrement, notamment la récidive grave de Riccardo RICCO, les équipes membres du MPCC : 

 

-         Demandent d’augmenter systématiquement les sanctions en cas d’infractions au règlement anti-dopage, et notamment de porter à 4 ans la durée de suspension en cas de dopage avéré à des produits « lourds », (prise d’EPO, Hormones de croissance, transfusions, etc.) 

 

-         Proposent à l’UCI d’appliquer, dans le cadre de l’évaluation sportive des équipes,  un malus de points pour les équipes ayant connu durant l’année un ou plusieurs cas de coureurs positifs au sein de leur effectif, et que ces coureurs ne marquent plus de points pendant 2ans en cas d’embauche après leur suspension. 

 

-         Se félicitent et soutiennent les démarches initiées par l’UCI concernant la limitation de l’usage des injections dans le cadre des soins apportés aux athlètes et l’encadrement du recours aux corticoïdes (mise au repos systématique du coureur ayant reçu une infiltration). 

 

 

 

 

 

A ce titre, les membres du MPCC rappellent que consécutivement aux nombreuses publications médicales internationales démontrant un effet dopant et dangereux pour la santé de la prise de corticoïdes, (en cas de cortisolémie effondrée), ils ont été précurseurs sur le sujet, en mettant en place au sein de leurs équipes respectives depuis 4 ans déjà un protocole de vérification de la cortisolémie de leurs coureurs pendant les compétitions, avec mise au repos de 8 jours pour toutes injections de corticostéroïdes. 

 

 

A ce jour, sont membres du MPCC, les équipes suivantes : 

 

-         AG2R La Mondiale 

-         BRETAGNE SCHULLER 

-         COFIDIS 

-         EUROPCAR 

-         FRANCAISE DES JEUX 

-         GARMIN-CERVELO 

-         SKIL-SHIMANO 

10 MARS 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE

Posté par mpcc dans : Non classé , ajouter un commentaire

Communiqué de Presse 

10 MARS 2011 

 

 

Le Mouvement pour un Cyclisme Crédible (MPCC) s’est réuni vendredi 4 mars 2011 à ROISSY Charles de Gaulle. 

 

Cette réunion a été l’occasion pour le MPCC de faire le point, en ce début de saison, sur son règlement intérieur et les propositions d’actions à mener en 2011. 

 

A la suite des dernières affaires de dopage INEXCUSABLES que le cyclisme a connu dernièrement, notamment la récidive grave de Riccardo RICCO, les équipes membres du MPCC : 

 

-         Demandent d’augmenter systématiquement les sanctions en cas d’infractions au règlement anti-dopage, et notamment de porter à 4 ans la durée de suspension en cas de dopage avéré à des produits « lourds », (prise d’EPO, Hormones de croissance, transfusions, etc.) 

 

-         Proposent à l’UCI d’appliquer, dans le cadre de l’évaluation sportive des équipes,  un malus de points pour les équipes ayant connu durant l’année un ou plusieurs cas de coureurs positifs au sein de leur effectif, et que ces coureurs ne marquent plus de points pendant 2ans en cas d’embauche après leur suspension. 

 

-         Se félicitent et soutiennent les démarches initiées par l’UCI concernant la limitation de l’usage des injections dans le cadre des soins apportés aux athlètes et l’encadrement du recours aux corticoïdes (mise au repos systématique du coureur ayant reçu une infiltration). 

 

 

 

 

 

A ce titre, les membres du MPCC rappellent que consécutivement aux nombreuses publications médicales internationales démontrant un effet dopant et dangereux pour la santé de la prise de corticoïdes, (en cas de cortisolémie effondrée), ils ont été précurseurs sur le sujet, en mettant en place au sein de leurs équipes respectives depuis 4 ans déjà un protocole de vérification de la cortisolémie de leurs coureurs pendant les compétitions, avec mise au repos de 8 jours pour toutes injections de corticostéroïdes. 

 

 

A ce jour, sont membres du MPCC, les équipes suivantes : 

 

-         AG2R La Mondiale 

-         BRETAGNE SCHULLER 

-         COFIDIS 

-         EUROPCAR 

-         FRANCAISE DES JEUX 

-         GARMIN-CERVELO 

-         SKIL-SHIMANO 

12

FOOT CAUX |
wwwfoot07 |
L'escalade |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | AQUAROC 2008
| Union Vélocipèdique Limou...
| hdklyon